La relaxation coréenne : PRATIQUE (environ 1 heure)

 


La relaxation coréenne est une technique de détente du corps qui se pratique au sol. Une personne est allongée sur le dos, dans une tenue confortable, pendant que l'autre intervient sur elle en partant des pieds et en montant progressivement vers la tête.

Par des mobilisations passives des articulations, par des étirements musculaires progressifs, par des secousses destinées à induire une vibration douce dans le corps, la relaxation coréenne dénoue les tensions qui se sont installées autour des articulations.

Elle commencepar le pied de la jambe la plus détendue (orteils, métatarse, tarse, cheville), puis en montant (genou, hanche). Même séquence sur l’autre jambe.

Elle s'intéresse ensuite à la zone abdominale. Par de légères vibrations et autres douces pressions, elle mobilise les viscères.

Vient ensuite le tour du membre supérieur. Depuis les bout des doigts jusqu'à l'épaule, tous les segments sont sollicités, tour à tour en tension, en vibration ou en pétrissage et en mouvements passifs.

La cage thoracique et le système respiratoire sont sollicités à leur tour par le biais de pressions/relâchements associés à des respirations amples

Le dos  est à son tour pétri fait l'objet de vibrations qui aident à un lâcher-prise profond.

La relaxation coréenne se termine avec des mouvements passifs de la tête pour mobiliser souplement les cervicales

Mais derrière la technique, c’est l’intention qui porte les effets relaxants. L’objectif de la relaxation coréenne est de permettre le lâcher-prise. C’est en prenant conscience qu’elle peut lâcher, qu’elle peut faire confiance à l’Autre et en expérimentant ce lâcher-prise dans son corps, que la personne qui reçoit décuplera sa détente.

La volonté de tout contrôler - souvent une forme atténuée de la névrose d’angoisse - se lit dans le corps. Cette attitude mentale s’accompagne notamment de crispations au niveau des articulations, engendrées par un tonus musculaire excessif. Elle se révèle par l’impossibilité de se laisser manipuler passivement, sans reprendre l’initiative du mouvement, soit pour s’opposer (enfant rebelle ou parent normatif incapable de souplesse), soit pour aider le praticien en anticipant ses gestes (enfant adapté ou parent nourricier fermé à l’accueil de son propre plaisir).

La relaxation coréenne vient dire par le geste et la présence : « Tu peux abandonner, l’espace d’une séance, cette volonté de tout contrôler. Tu peux sentir comment c’est, de vivre l’absence de tension, dans chacune de tes articulations ». Et elle ajoute : « Si c’est impossible pour toi de le vivre complètement, respecte cela, respecte les peurs, les tristesses, les colères qui sont derrière. Mais sens que par moment ou par endroit, tu peux aussi ne rien faire, ne pas agir, et sens comme c’est bon ».

 

 

 

 

Merci à Marie-Claire MICHAUD pour l'autorisation d'utiliser un extrait de sa video. L'intégralité est disponible ici

La relaxation coréenne : HISTORIQUE

En Asie, la relaxation coréenne est pratiquée depuis des siècles.

En France, cette méthode fut introduite il y a environ une trentaine d'années par J.B. Rishi. Au Japon, elle fut utilisée au travers d'un style très codifié dans les monastères Zen afin de réguler les tensions émotionnelles des moines, elle se pratique alors comme une méditation. En Corée, on la pratique au sein de la famille pour le bien-être et elle fait partie intégrante, au même titre que le Qi Gong des thérapies traditionnelles. Cette technique de relaxation se pratique habillé de vêtements amples et à même le sol sur un futon ou un tatami. Les enchaînements partent des pieds vers la tête. Le schéma corporel se trouve ainsi progressivement construit. Les notions de rythme, de respiration, de silence, de présence à l’autre et de confiance sont fondamentales.

La relaxation coréenne : APPLICATIONS THERAPEUTIQUES

Avertissement : l'approche énergétique, ne s’apparente pas à une pratique médicale au sens occidental du terme et ne doit en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin.

Indications
Envisagé comme technique de relaxation, la relaxation Coréenne est excellente.
Discipline d'hygiène naturelle, la relaxation Coréenne agit sur le physique et le psychisme. Les domaines d’application sont nombreux et peuvent être abordés à titre préventif...

  • Permet d'accéder au laisser-aller total, au lâcher-prise!
  • Meilleur sommeil et récupération après des efforts physiques,
  • Procure bien-être et sérénité,
  • Libère des tensions musculaires et mentales,
  • Problèmes neurovégétatives (fatigue chronique, migraines, insomnies, spasmophilie),
  • Problèmes psychosomatique (nervosité, angoisse, dépression)...

Réaction au travail
Les bienfaits sont nombreux. Apesanteur... voici la sensation incroyablement agréable qui nous envahit lorsqu'on reçoit une séance de relaxation de mouvements-vibrations. Outre la relaxation physique et psychique, les vibrations favorisent la régulation de toutes les tensions organiques. La prise de conscience du corps , très importante, mène à une meilleure connaissance de soi et à un renforcement positif de la personnalité. Cependant, après la pratique, il est conseillé de se reposer et de boire souvent de l'eau afin de favoriser l'évacuation des toxines.

Contre-indications :
Les limites sont peu nombreuses, car les stimulations sont douces.
Il vaut mieux éviter les périodes d'inflammations (élongations, tendinites, sciatique), ou si vous souffrez d'une fracture, attendez d'être remis.
Si vous êtes enceinte, les vibrations sont tout à fait possibles entre le 3ème
et le 6ème mois.

Avertissement : l'approche énergétique, ne s’apparente pas à une pratique médicale au sens occidental du terme et ne doit en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin.

La relaxation coréenne : PRESENTATION

La relaxation coréenne constitue une excellente méthode de lâcher prise, particulièrement recommandée aux personnes sujettes au stress. Elle apaise l'esprit par le lâcher prise du corps. Par la détente musculaire et articulaire qu'elle apporte, elle est un outil précieux dans la gestion du stress.

La relaxation coréenne traite le corpsdans sa globalité pour induire un relâchement complet musculaire et articulaire, les tensions disparaissent, l'esprit se détend ! Cette technique de détente permet de dénouer les tensions du corps grâce à des mobilisations passives des articulations, des étirements doux de la musculature ainsi que des vibrations.

En effet, elle se fonde sur l'idée que nous modulons notre corps par rapport à nos attitudes mentales. Dès lors, en offrant une incitation douce au relâchement, la relaxation coréenne procure un bien-être profond et apaise le mental ! Elle permet au corps de vivre des situations de relâchement profond, d'en conserver la mémoire et de transmettre ces informations de détente à notre mental.

La relaxation coréenne n'est pas un massage en soi. Sa particularité est de n'utiliser quasi-essentiellement qu'un type de manœuvre appelée « vibration ». Le procédé se déroule en deux phases : l'une active où la personne est « secouée », l'autre passive où la personne « intègre » les sensations sans qu'il n'y ait aucun contact extérieur. Comme toujours dans les massages, le moment le plus important est celui de l'intégration.

En fait de vibration, le but de la relaxation coréenne est de produire une ondulation "naturelle" du corps de la personne massée et de conserver cette ondulation assez longtemps pour que le cerveau en crée une persistance. C'est ainsi que durant la phase passive, la personne massée ressent fortement une « ondulation » provenant de son cerveau : c'est une phase exaltante et très relaxante.

MASSAGES